jeux

cecile lage de la fdj FDJ

La Française des jeux forcée d’hybrider ses jeux entre point de vente et mobile

L’essentiel du chiffre d’affaires de la Française des jeux provient de ses 30 000 points de vente. L’entreprise veut les protéger tout en accroissant la part du digital et en séduisant de nouveaux clients. Elle crée des jeux sur mobile amenant à passer en point de vente, tout en rénovant l’expérience dans les bar-tabac-presse qui manquent sérieusement de glamour. A peine 14% du chiffre d’affaires de la Française des jeux devrait être lié au digital en 2018, ce que la Française des jeux appelle « les mises numérisées » car elles s’appuient sur un service digital, en partie ou totalement. Objectif de 20% en 2020 Ces mises numérisées pesaient environ 500 millions d’euros en 2017 par rapport à 15 milliards d’euros de mises en tout pour la FDJ (Française des jeux). L’entreprise cible 20% de mises numérises en 2020 tout en voulant faire venir plus de clients en point de…